Coronavirus : Le personnel de santé de la Timone scandalisé par la qualité des blouses et du matériel - VIDEO

L’hôpital de la Timone à Marseille vient de fournir à son personnel soignant de nouvelles blouses de protection pour s’occuper des patients atteints du Coronavirus Covid-19. Bémol !  La qualité du matériel est tellement médiocre que les blouses se déchirent et s’émiettent d’elles-même.

 

La colère des soignants

Ce dimanche 5 avril, un soignant en colère a publié une missive sur le Poing dont voici quelques extraits :

« Je suis en colère.
En colère contre le gouvernement.
En colère contre nos directions et nos machines administratives.
En colère contre les médias.
En colère contre les syndicats et les ordres professionnels.
En colère contre les soignants.
En colère contre la population.

Je suis en colère.

Je suis en colère contre ce gouvernement qui invoque une guerre contre le virus alors qu’en réalité ce gouvernement depuis qu’il a été élu est en guerre contre son propre peuple. Nous pouvons étendre cette réflexion, comme vous allez le voir, à ses prédécesseurs. Ce n’est pas le coronavirus qui a démonté l’hôpital public, qui a détruit la Sécurité sociale ou qui a lancé la population dans la rue en torturant le Code du travail avec la loi El Khomri, en augmentant le prix de l’essence, en attisant la colère des Gilets jaunes et en enfonçant le clou et la démocratie avec la réforme des retraites, ce n’est pas lui qui a invoqué le 49.3 chaque fois que le débat est dans l’impasse . Nous noterons que le coronavirus n’a pas bidonné les chiffres qui ont assuré la nécessité de cette réforme, de même que ce n’est pas non plus lui qui a punaisé la légion d’honneur sur la veste du patron de BlackRock, l’un des fonds de pension américain les moins scrupuleux et qui pourrait récupérer le marché des retraites françaises. Toutes ces attaques (et j’en passe et des meilleures) sont le fait du gouvernement actuel qui poursuit et accélère le mouvement capitaliste des mandatures précédentes.

Je suis en colère contre ce gouvernement qui nous a fait croire au moment de l’épidémie en Chine que nous étions préparés avec des millions de masques en stock, que le corona serait stoppé en France.
En colère contre ce gouvernement qui, plus le corona contamine, plus ment à sa population et oppose aux soignants une morgue abjecte, des phrases disséminées de-ci, de-là, des répliques obscènes de gens qui ne savent pas de quoi ils parlent.

[…]

Je suis en colère contre ceux qui collent au discours du chef de l’État, du chef des Armées, en temps de guerre sanitaire contre le méchant virus, il devient aussi notre chef, nous serions ses fantassins. Je ne suis pas un soldat qu’on envoie au front avec un pantalon garance et la fleur au fusil, je suis un soignant et j’exige de travailler en sécurité, pour moi, mes collègues et ceux dont nous avons à cœur de nous occuper, nos patients. Nous ne sommes ni des héros, ni des martyrs, je refuse d’être sacrifié sur l’autel de l’incurie de nos gouvernants. S’il y a une stèle, un jour, qu’elle soit élevée à leur incompétence et à leurs mensonges.

Je suis en colère.

[…]

Que vous ayez marché en 88 aux côtés des infirmières, en 94 contre le CIP [contrat d’insertion professionnelle], en 95 contre le plan Juppé, que vous ayez soutenu, en 96, les sans-pap’ de Saint Bernard, que vous ayez combattu en 2003 le plan Fillon, en 2006 le CPE [contrat première embauche], en 2010 la réforme des retraites, en 2016 la loi travail, que vous ayez été Nuit debout, que vous ayez marché contre les ordonnances Macron en 2017, que vous ayez été contre Parcoursup, contre la dernière réforme des retraites, que vous ayez été Collectif inter-urgences ou Pinel-en-Lutte ou pas, j’espère que vous aussi, vous êtes en colère.
En colère contre ceux pour qui un bon pauvre est un pauvre exploité ou mort des suites de son exploitation.
En colère contre ceux qui ne vivent que pour le profit.
En colère contre ceux qui n’ont pas de parole.
En colère contre ceux qui mentent tels des arracheurs de dents.
En colère contre ceux qui obéissent et relaient les ordres, petite chaîne de commandement minable.
En colère contre ceux qui se taisent quoiqu’il en coûte avant de prôner la bien-pensance professionnelle.

Je suis en colère. Et j’espère que lorsque nous sortirons du confinement, vous aussi, vous serez en colère. à mes côtés, afin que nous ne soyons pas les vaincus de ce conflit économique, social et sanitaire.

Le coronavirus a mis à l’arrêt l’économie capitaliste, tournée vers les seuls profits.

Quand le confinement sera levé, rappelez-vous de votre angoisse, de vos morts, des larmes versées, rappelez-vous de votre colère et ensemble finissons ce que le coronavirus a commencé : détruire le capitalisme, ici et partout dans le monde. »

3 Commentaires

  1. Musulmans musulmans
    Dites aux hypocrites (illuminés) dans votre pays que les musulmans ne se sont pas assis au point et à prier pour les mécréants comme vous l’avez dit lors de la première crise de couronne, et n’ont pas attendu que les mécréants découvrent le traitement comme vous l’éclair, l’éclair et vous moquez
    (1) ••• Dites-leur que le PDG de l’entreprise qui possède la carte la plus importante face au virus de la couronne (respirateur industriel ventilator) un musulman nommé Omar Ashreq) a annoncé aujourd’hui le don de sa société irlandaise (medtronic) des droits de propriété Intellectuel pour cela pour un appareil et le donner gratuitement à tous les pays du monde qui veulent produire ces appareils pour sauver autant de vies que possible.

    (2) •• Dites-leur que l’équipe de l’Université John Hopkins qui cherche à produire le testing kit le diagnostic du virus de la couronne est dirigé par un médecin égyptien nommé Don Mustapha. C’est pas grave.

    (3) •• Dites-leur que des centaines mais des milliers de médecins musulmans sont maintenant sur les lignes de front pour lutter contre cette épidémie (comme les autres) et trois martyrs sont tombés hier en grande-Bretagne (ils traitent les non-musulmans) et un En Egypte et deux au Pakistan, des dizaines d’entre eux ont été blessés aux États-Unis (dont notre ami docteur à Harvard, priez pour qu’il guérisse).

    (4) ••• Dites-leur que la culture des musulmans dans l’hygiène personnelle a sauvé beaucoup de nombreuses création en Europe et en Amérique après la crise de la disparition du papier toilette, amazon a même vendu toutes ses offres de ses expositions.

    (5) ••• Dites-leur que les instructions de notre noble Prophète en quarantaine et de prendre des raisons matérielles et médicales ont été mentionnées et utilisées dans cette crise, et que le professeur américain (Greg Consdyne) a écrit un article incroyable dans Le Célèbre Magazine Américain Newsweek sur les commandements du Prophète Muhammad (paix et salut soient sur lui) lors de l’épidémie. Il a filmé comment le Prophète Mohammed a parlé il y a 1400 ans des commandements et des principes généraux approuvés par la médecine moderne aujourd’hui face aux maladies dangereuses et qu’il ne les affrontait pas seulement en priant et en priant (comme les photos des hypocrites).

    (6) ••• Dites-leur que les chefferies dans les pays musulmans ont suivi les procédures scientifiques, médicales et doctrine justes et arrêtez la Omra, vendredi et la communauté, fermez la mosquée du Prophète, la mosquée Al Haram et Al Azhar Al-Charif, et n’ont pas été déçus comme vos amoureux en Italie L’Espagne et les pays développés

    (7) ••• Dites-leur que l’épidémie est sortie et est apparu dans un pays qui ne croit pas en Dieu et mange les choses, et n’est pas sorti des pays musulmans parce qu’ils se laver et se laver et ne mangent que le bon halal propre

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici