Londres - La victime d'un coup de couteau dans la mosquée de Londres a joué un rôle central dans les funérailles de Dodi Al-Fayed

Le muezzin de la mosquée  qui a été poignardé au cou pendant la prière y travaillait au moment des funérailles de Dodi Al-Fayed. Appelant à la prière Raafat Maglad, 69 ans, était à la mosquée lorsque Dodi Al-Fayed a été tué aux côtés de Lady Diana, princesse de Galles dans un accident de voiture à Paris en août 1997.

Le muezzin est un membre actif de la Mosquée Centrale de Londres. Il a organisé et a participé à la Salat Janaza de Dodi Al-Fayed. Nous ne savons pas encore si cela a un lien avec l’attaque dont il a été victime.

Le corps de Dodi a été emmené à la Mosquée, à Regent’s Park, où sa famille s’est rassemblée. Raafat Maglad était présent alors que Mohamed Al-Fayed assistait aux prières funéraires traditionnelles, qui ont duré 25 minutes.

Le pronostic vital de la victime n’est pas engagé

Des témoins horrifiés ont raconté comment l’agresseur a attendu le début des prières de l’après-midi avant de sauter et de poignarder Raafat.

Les fidèles ont maîtrisé le couteau, et l’ont retenu l’assaillant jusqu’à ce que la police arrive et l’arrête.

La police a déclaré que l’incident n’était pas lié au terrorisme, mais enquête toujours sur les motifs de l’attaque du suspect.

Les blessures de Raafat ne seraient pas mortelles.

L’agresseur, qui serait un membre occasionnel de la mosquée, a été arrêté pour tentative de meurtre.

Le témoin Abi Watik a déclaré: «La victime venait de dire« Allahou Akbar »et cinq secondes plus tard, il a été poignardé.

«Il travaillait à la mosquée depuis 1991. Nous sommes tous choqués. Rien de tel ne s’est jamais produit auparavant. »

Un autre témoin, Ayaz Ahmad, a déclaré: «Cela aurait mis la vie en danger sans les adorateurs qui avaient aidé à arrêter le gars et à l’appréhender.

«Il était là avec l’intention de tuer quelqu’un. Poignarder quelqu’un dans le cou est une intention assez directe de ce qu’il fait.

« Il n’a eu la chance d’attaquer personne d’autre. »

Les images montraient un homme blanc dans un haut à capuchon rouge, un jean et les pieds nus épinglés au sol par des policiers à l’intérieur de la mosquée, tandis que d’autres, dont un petit enfant, regardaient.

Une vidéo montrait un couteau par terre sous une chaise en plastique.

Un porte-parole de Scotland Yard a déclaré qu’un suspect de 29 ans avait été placé en garde à vue dans un commissariat de police du centre de Londres, ajoutant: « L’incident n’est pas traité comme lié au terrorisme pour le moment. »

Le Dr Ahmad Al Dubayan, directeur général du Centre culturel islamique, a déclaré: «Il a été agressé au cours de la prière avec un couteau, sur le côté du cou.

«Il est en bon état. Nous ne savons rien de l’identité de cette personne ni de sa motivation. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici