Toulouse : des policiers tabassent un homme avec une muselière

Une nouvelle vidéo de violences policières vient d’être diffusée sur les réseaux sociaux. On y voit des policiers tabasser un homme au sol avec une muselière.

Postée sur le Compte Twitter « Cerveaux indisponibles », la vidéo montre un homme au sol, plaqué par les policiers de Toulouse et frappé par une muselière. Le compte Twitter assure que la scène a été filmée dans la nuit de vendredi à samedi, vers 3h du matin, dans le quartier de Purpan.

Les policiers l’ont frappé à la nuque avec une muselière

Dans la vidéo, on voit trois policiers accompagnés d’un chien, en train de maintenir un homme au sol tout en le frappant avec une muselière. Notamment au niveau de la nuque.

Alors que l’homme plaqué crie « Je m’étouffe! », le policier lui répète « Couche-toi ».

La vidéo montre ensuite la scène de l’arrestation le lendemain, où l’on peut y voir des traces de sang.

Depuis, le parquet de Toulouse a indiqué, samedi soir, qu’une enquête était ouverte.

« Des policiers et l’intéressé ont été blessés mais sont tous sortis de l’hôpital.« 

De plus, l’homme frappé avec la muselière serait actuellement en garde à vue. Il s’agirait d’un homme qui se serait évadé d’un hôpital psychiatrique.

« Il n’y a pas de secret défense. Les collègues ont fait au mieux avec les moyens du bord. » explique David Leyraud, secrétaire régional adjoint du syndicat Alliance Police Occitanie.

L’homme est décrit par le secrétaire général comme « dangereux et potentiellement détenteur d’une arme de poing et d’une grenade« 

David Leyraut est revenu sur les détails de cette intervention des policiers qui ont frappé avec une muselière :

« Il refuse de coopérer, déclenche des coups de poings envers un policier. Et se saisit d’un bâton qu’il utilise contre un deuxième« .

« C’est de la violence, si on veut mais elle est totalement justifiée. Une intervention comme celle-là peut déboucher sur un drame.« 

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici