Une journaliste espagnole fait un reportage sur les musulmans et se convertit à l'Islam juste après

Amanda Figueras, une journaliste espagnole, partage dans l’un de ses livres son expérience de la conversion à l’Islam. Elle y décrit notamment son premier ramadan et les émotions qui l’ont traversée. L’écrivains explique aussi dans quelles circonstances est né son intérêt pour l’Islam.

Elle explique :

« Ce sont les choses les plus simples qui m’ont ouvert les yeux sur l’islam. »

La journaliste espagnole est devenue musulmane il y a quelques années et pour elle, le Ramadan est toujours un mois très spécial.

Elle se souvient :

«Au début, quand je pratiquais l’islam seul avec personne dans ma famille avec qui le partager, j’allais à la mosquée. Et je rompais le jeûne là-bas et je priais taraweeh. J’ai toujours aimé la façon dont j’ai été accueillie par mes sœurs de l’islam. »

Maintenant c’est différent. Depuis son mariage il y a quelques années, elle partage sa foi avec son mari égyptien et un fils de trois ans.

« Nous avons fait quelques décorations à la maison. Nous essayons de montrer à notre fils l’esprit du Ramadan. »

La journaliste espagnole explique son « éveil personnel fascinant »

D’ailleurs, Amanda ne se considère pas comme une musulmane convertie.

«Je n’ai pas changé d’une religion à l’autre. Je n’étais pas croyante, je n’avais simplement aucune foi. Cela rend mon éveil personnel fascinant parce que j’ai trouvé qu’il y a Dieu. Et que l’Islam était ce que je voulais pour ma vie.»

Et d’ajouter :

«J’ai découvert l’islam parce qu’en tant que journaliste, je devais écrire sur les musulmans. Et j’ai réalisé que je ne les connaissais pas. J’ai commencé à lire sans arrêt et j’ai aimé notre Prophète Muhammad (Que la paix soit sur lui) après avoir connu son caractère généreux et sa véritable humilité. »

«Le principal obstacle que j’ai rencontré lorsque j’ai commencé à sentir que j’aimais vraiment l’islam était celui de mes propres préjugés et de certaines idées fausses. Cependant, j’ai découvert que l’islam est beau, qu’il s’agit de confiance, de générosité et de pardon », a-t-elle déclaré.

« Puis, en lisant le Saint Coran, en particulier ces ayas qui mettent l’accent sur la perfection de la nature, j’ai commencé à trouver Allah. Les choses les plus simples étaient celles qui m’ont ouvert les yeux sur l’islam. »

Au sujet de sa famille, la journaliste espagnole explique :

«Pour ma famille, ce n’était pas facile, ils ont réagi normalement: avec peur. Pour moi, c’était douloureux de voir comment en même temps que je trouvais le bonheur, la tranquillité et le calme, ils se sentaient mal à ce sujet. Mais l’Islam ne me donnait que de bonnes choses. »

« Néanmoins, je suis heureuse d’avoir une petite famille et un mari qui soutiennent toujours mes projets. Et bien sûr, ma curiosité pour en savoir plus sur notre religion.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici