Bagnolet un collectif de jeunes citoyens se mobilisent pour aider les personnes précaires - VIDEO

Bagnolet – Un collectif d’habitants fondé par Chakir s’est constitué dès le premier jour du confinement pour aider les personnes précaires. Ces dernières souffrent d’autant plus pendant cette période de crise sanitaire et de confinement, son nom : BRAV !

BRAV distribue de la nourriture pour palier les manques dû à la fermeture de nombreuses associations, France 3 leur a consacré un portrait.

A Sartrouville, les jeunes soutiennent le personnel hospitalier

À l’heure du confinement et des mesures de « distanciation sociale », certains décident de prendre les choses en main afin de venir en aide aux plus démunis, aux plus fragiles et aux personnes isolées. C’est ainsi que des jeunes de la cité des Indes et de la cité 84 situées à Sartrouville dans les Yvelines, ont décidé de confectionner des panier-repas et de les livrer au personnel hospitalier d’Argenteuil dans le Val-d’Oise.

Ces jeunes n’en sont pas à leur coup d’essai

Leur opération consiste à solliciter les commerçants de Sartrouville et ses alentours et de récolter ce qui pourra constituer les panier-repas des employés de l’hôpital. Pizzas, hamburgers, boissons, sushis… Tout y est. Ces jeunes ont démarré cette opération depuis quelques jours déjà et l’organisation est aujourd’hui bien rodée.

Normal puisqu’ils n’en sont pas à leur coup d’essai. Ils s’étaient déjà fait connaître il y a quelques mois lors du « Clean Challenge » organisé pour nettoyer les quartiers populaires et sensibiliser un maximum de personnes aux questions de propreté et d’environnement. Cet élan de solidarité et de coopération organisé par ces jeunes avait été largement salué sur les réseaux sociaux.

Une initiative soutenue sur les réseaux sociaux

Vous pouvez d’ailleurs suivre leurs actions depuis leur page facebook « Les Grands Frères&Sœurs De Sartrouville ». On peut par exemple y découvrir les photos des membres du service de réanimation de l’hôpital d’Argenteuil poser avec leurs panier-repas.

Mais nos jeunes des quartiers ne s’arrêtent pas là. Ils ont également décidé de nettoyer les halls d’immeubles afin d’éviter la propagation du Covid-19. La campagne de solidarité et d’entraide s’appelle désormais : #CleanTonHall.

« Nous faisons cela en soutien aux femmes de ménage et pour éviter la propagation du coronavirus« , précise Piroo, l’un des jeunes de la cité 84. Une aide précieuse que les femmes de ménage salueront sans aucun doute.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici