Bretagne - Une conseillère régionale condamnée pour apologie du terrorisme

Le tribunal correctionnel de Saint-Brieuc a condamné la conseillère régionale Catherine Blein à un an de prison avec sursis et à une inéligibilité de trois ans pour apologie du terrorisme.

Après l’attaque de deux mosquées à Chirstchurch, en Nouvelle-Zélande le 15 mars 2019, l’ex élue Front national avait réagi à cette actualité dans un tweet :

« Tuerie en New Zealand : œil pour œil… »

Un message supprimé quelques heures plus tard par le réseau social face au tollé qu’il avait suscité. 

Ce message avait entraîné 89 signalements auprès de la plateforme Pharos et quatre plaintes dont celle du président du Conseil régional de Bretagne

Devant les juges, le 28 novembre,  la conseillère régionale de 74 ans avait reconnu une « réaction peut-être un peu épidermique » et expliqué vouloir faire « un constat, un parallèle, avec un attentat contre des chrétiens dans une église copte, en Egypte, un an auparavant ». 

Elle avait enfin ajouté « je n’ai pas de problèmes avec les musulmans, j’ai un de mes très bons amis qui est musulman. »

Un peu avant les élections législatives de 2017, Catherine Blein avait alors été exclue du Front national pour des propos islamophobes et homophobes.

Une extrême de l’extrémisme

Quelques jours avant sa convocation, Catherine Blein alimentait encore son compte Twitter de propos haineux :

« Vous payez les frais des clandestins, vous allez offrir des PMA aux lesbiennes et aux transsexuels… mais vos ponts vont continuer à s’effondrer. »

Elle s’en prend également à cette «nomenklatura qui se donne bonne conscience à peu de frais» en disant stop à la haine contre les musulmans en France.

Une extrême de l’extrémisme, même le RN l’a exclue en 2017 pour avoir déclaré qu’il

« Fallait éradiquer l’islam de notre sol par principe de précaution. »

L’avocate de l’association contre l’islamophobie, maître Khadija Aoudia, avait plaidé l’apologie du terrorisme, la provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici