Coronavirus - le gouvernement a déjà préparé un « plan de reconfinement »

Alors même que le plan de déconfinement doit être présenté en détail ce jeudi par Edouard Philippe, on apprend que le gouvernement a également prévu un plan de reconfinement si le déconfinement se passait mal.

« Compte tenu que tout cela va se décliner dans les territoires », il faut s’attendre à « quelques jours de calage » à partir du 11 mai. « Le comportement de nos concitoyens est la clé de la victoire un jour contre cette pandémie », a martelé Jean Castex le « monsieur déconfinement«  du gouvernement, auditionné devant la commission des lois au Sénat mercredi 6 mai. Il me semble observer un petit relâchement et ce n’est pas bon parce que si ça se prolonge en phase de sortie de confinement, si on ne respecte par les gestes barrières (…), on risquera la rechute », rapporte France Info.

Un reconfinement possible, même très localement

 

« Dans le plan de sortie de confinement que j’ai préparé, j’ai proposé que soit également prêt un plan éventuel de reconfinement – parce que ça se prépare », a-t-il expliqué. Une annonce qui soulève de nombreuses questions ? Sur la base de quels éléments le gouvernement pourrait-il décider d’enclencher ce plan « au cas où » ? Tous les départements seraient-ils concernés, même ceux qui sont en vert ? À cette dernière question, Jean Castex a apporté un élément de réponse : à partir du 11 mai, « dès que (…) le nombre de patients positifs, au-delà des cas contacts, sera normalement élevé, il faudra effectivement – y compris de manière localisée – se donner les moyens d’agir immédiatement ».

Déconfinement progressif

A l’image d’autres pays européens, comme l’Italie et l’Espagne, la France a opté pour un déconfinement progressif et différencié selon les régions à partir du 11 mai qui prévoit entre autres la fin de l’attestation obligatoire pour se déplacer, la réouverture des commerces (sauf bars, restaurants, café et lieux culturels) et la réouverture progressive des écoles maternelle et primaire.

Une nouvelle phase commencera le 2 juin, pour une durée de trois semaines, avec de nouvelles mesures qui dépendront du niveau de l’épidémie de coronavirus, qui selon le dernier bilan fourni mardi soir a fait 25.531 morts en France depuis le 1er mars.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici