Israël emprisonne une députée finlandaise pour avoir tenté de franchir la clôture de Gaza

La police israélienne a arrêté jeudi cinq citoyens finlandais, dont une députée membre du Parlement, pour avoir prétendument tenté de franchir la clôture séparant Israël et la bande de Gaza.

 

La police a arrêté Anna Kontula, membre du Parlement finlandais, et quatre autres militants humanitaires, pour avoir prétendument tenté de franchir la clôture pour protester contre la crise humanitaire dans l’enclave, a indiqué le quotidien Haaretz.

” Notre groupe demande que la communauté internationale mette fin à son silence concernant la crise humanitaire à Gaza, qui est la conséquence directe de 13 ans de siège par Israël “, a déclaré la courageuse députée finlandaise.

Elle a déploré que son gouvernement, ” en achetant des équipements militaires à Israël, profite des expériences menées sur les Palestiniens dans les territoires occupés. 

« Nous attendons de ceux qui visitent Israël, et en particulier des fonctionnaires, qu’ils respectent la loi israélienne », a déclaré le ministère israélien des Affaires étrangères.

Entre-temps, l’ambassade de Finlande en Israël a refusé de commenter l’incident, affirmant que Kontula avait agi en tant que «personne privée».

Pour sa part, la Haute Autorité nationale pour la rupture du siège à Gaza a condamné les arrestations et exprimé sa solidarité avec les militants.

Les Palestiniens organisent des manifestations hebdomadaires au cours desquelles ils demandent la fin du blocus d’Israël de 12 ans sur la bande de Gaza, qui a brisé l’économie de l’enclave côtière et privé ses 2 millions d’habitants de la libre circulation à l’intérieur et à l’extérieur de Gaza et empêché de nombreux équipements de base de parvenir à la population.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici