Ivanka Trump applaudit les réformes de l'Arabie saoudite sur le rôle économique des femmes2

La fille et conseillère du président des États-Unis, Ivanka Trump, a salué vendredi les États arabes pour les progrès qu’ils ont accomplis dans leurs réformes, soulignés dans un rapport de la Banque mondiale.

« C’est formidable de voir de grands progrès dans les pays avec les scores les plus améliorés cette année dans le rapport WBL (Women, Business and the Law) de la Banque mondiale », a-t-elle déclaré, faisant référence à plusieurs pays mentionnés dans le rapport, notamment l’Arabie saoudite, les États-Unis Emirats, Bahreïn, Jordanie et Tunisie.

 

Le rapport annuel de la Banque mondiale «Les femmes, les entreprises et le droit» a classé l’Arabie saoudite parmi les 190 pays les plus avancés pour ses progrès dans la mise en œuvre de réformes liées à la participation des femmes au développement économique et à l’esprit d’entreprise.

Selon les chiffres de la Banque mondiale pour 2020, l’Arabie saoudite a obtenu 70,6 sur 100 pour les progrès réalisés dans l’intégration des femmes sur le marché du travail. Les conclusions du rapport ont également placé le pays au premier rang des États du Golfe et au deuxième rang dans le monde arabe pour avoir satisfait aux critères.

Les femmes saoudiennes en affaires ont salué la stratégie Vision 2030 pour avoir été le principal moteur pour les aider à réaliser leurs ambitions.

Le plan Vision 2030 est un programme de réformes socio-économiques mis en place par le gouvernement saoudien afin de sortir l’Arabie saoudite de sa rente pétrolière historique en diversifiant son économie et en ayant recours à diverses privatisations. Le plan se fonde sur trois piliers : économique, social et politique, explique l’Encyclopédie Libre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici