Royaume-Uni - les pédiatres s’inquiètent d’une maladie liée au coronavirus chez les enfants2

Le Royaume-Uni émet un avertissement concernant une éventuelle maladie liée au coronavirus chez les enfants.

Les autorités sanitaires britanniques ont mis en garde les médecins contre un nombre croissant d’enfants présentant un «état inflammatoire multisystèmes» pouvant être lié au coronavirus, tout en rassurant les personnes sur les complications liées à Covid-19 pour les enfants.

L’alerte, publiée sur Twitter par la UK Pediatric Intensive Care Society et vérifiée par une porte-parole du National Health Service, a indiqué qu’il y avait eu une augmentation du nombre d’enfants présentant les symptômes au cours des trois dernières semaines, certains nécessitant un traitement de soins intensifs . Selon l’alerte du NHS, des douleurs abdominales, des problèmes gastro-intestinaux et une inflammation cardiaque – compatibles avec le syndrome de choc toxique et la maladie de Kawasaki atypique – font partie des symptômes qui apparaissent.

 

On s’inquiète de plus en plus qu’un «syndrome inflammatoire lié au SRAS-CoV-2» puisse émerger chez les enfants ou qu’il puisse y avoir un autre «agent pathogène infectieux non encore identifié», indique l’avis du NHS. « Au cours des trois dernières semaines, il y a eu une augmentation apparente du nombre d’enfants de tous âges présentant un état inflammatoire multisystèmes nécessitant des soins intensifs à Londres et également dans d’autres régions du Royaume-Uni. »

“Au cours des trois dernières semaines, nous avons constaté une augmentation apparente du nombre d’enfants de tous âges présentant un état inflammatoire multisystémique nécessitant des soins intensifs à Londres et dans d’autres régions du Royaume-Uni”, précise le message relayé par le PCISUK et émis à l’origine par l’instance de la santé publique du Royaume-Uni, le NHS.

“Les cas ont en commun des caractéristiques concordantes, à savoir un syndrome de choc toxique et une forme atypique de la maladie de Kawasaki (une forme de vascularite infantile, ndlr), avec des paramètres sanguins correspondant au cas graves de Covid-19 chez les enfants”, poursuit le communiqué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici