Un jeune Marocain transforme des pneus usagés en objets déco qui s’arrachent !

Et si au lieu de polluer l’environnement en jetant les pneus usagés dans les rues nous leur redonnions une nouvelle vie en les recyclant ?  C’est l’idée qu’à eu Mohammed Khattou, jeune entrepreneur d’une trentenaire d’années, fondateur de la marque Upcyclemo.

Un jeune Marocain transforme des pneus usagés en objets déco qui s’arrachent !2

Après avoir travaillé plusieurs années pour un architecte d’intérieur, le marocain Mohammed Khattou décide de lancer sa propre entreprise en créant une coopérative avec les jeunes d’Agadir, sa ville natale au Maroc.

Un jeune Marocain transforme des pneus usagés en objets déco qui s’arrachent !3

« J’ai commencé avec un budget de 5000 dirhams (500 euros). J’ai tout fait tout seul, avec l’aide de mon frère. Ca n’a pas été facile de convaincre les gens d’adopter le surcyclage » raconte-t-il. « Mais grâce au bouche à oreille, j’ai pu agrandir ma coopérative en formant des employés dans ma ville, et Upcyclemo a commencé à trouver sa place sur le marché. » rapporte l’organisation The Switchers.

Un jeune Marocain transforme des pneus usagés en objets déco qui s’arrachent !4

Upcyclemo utilise des pneus qu’ils recyclent et subliment pour créer des meubles d’intérieur et d’extérieur, des objets décoratifs et des accessoires de mode. Chaque objet, alliant le style et le confort, est unique et personnalisable. « J’ai créé des chaises, des paniers, des boites de rangement, des ceintures, des sacs… Avec le pneu, les possibilités sont infinies » selon lui.

« Quand j’étais petit, je transformais ce que je trouvais pour fabriquer des jouets et des objets du quotidien. J’ai commencé à utiliser les pneus qui étaient disponibles. Le premier objet que j’ai fabriqué était un panier à linge pour ma mère » dit-il. Il ne savait pas encore que cela deviendrait le projet de sa vie.

Il aiguise son savoir-faire et se spécialise dans les articles de décoration fabriqués à partir des pneus. Pour monter sa startup, il fait appel à 3 ouvriers artisans, une commerciale, un livreur à l’international et un « chasseur » de pneus des poids lourds.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici