Etats-Unis Le premier chef de police américain prête serment sur le Coran - VIDEO

Un officier de police turco-américain est entré dans l’histoire après avoir été nommé premier chef de police musulman d’une ville américaine.

La ville de Paterson dans le New Jersey, a nommé Ibrahim Baycora lors d’une cérémonie historique qui l’a fait prêter serment sur le Coran au lieu de la Bible.

Ibrahim Baycora est le 17e chef de police et travaille au service de police de la ville depuis plus de trois décennies.

Il sera le premier chef musulman

Arrivé au Etats-Unis dès son enfance, le sergent Baycora a grandi aux Etats-Unis. La cérémonie qui a commencé par l’hymne national était traditionnelle dans sa conception.

Les représentants de la communauté turque de New York et du New Jersey étaient présents, ainsi que des représentants du gouvernement de la ville de Paterson.

 

S’exprimant lors de la cérémonie, le maire de Paterson, Andre Sayegh, a utilisé des phrases turques pour s’adresser au public.

Il a déclaré qu’ Ibrahim Baycora, 60 ans, « sera le premier chef de police turc de l’histoire des États-Unis d’Amérique. Il sera le premier chef de police musulman de la ville de Paterson. »

Quant au chef de la police, il a parlé de fierté pour son héritage turc et sa ville de coeur :

« Paterson a été dans mon sang toute ma vie, et maintenant d’être son chef de police après une carrière de 32 ans – Quel honneur ! »

Un imam a été convié à la cérémonie

Un imam s’est adressé à l’assistance en commençant son discours par la Basmalah et les prières sur le Prophète (que le Salut et la Bénédiction d’Allah soient sur lui), suivi par de nombreuses invocations en turc pour Ibrahim Baycora et la communauté musulmane.

S’adressant aux médias turcs de l’agence Andolu après la cérémonie, Ibrahim Baycore a déclaré :

« Je suis tellement heureux. Dans ce pays, il y a des opportunités, Peu importe d’où vous venez. »

Les musulmans américains mieux représentés

La représentation musulmane en Amérique a augmenté au cours des deux dernières années. En novembre 2018, quatre Arabes américains ont été élus à la Chambre des représentants des États-Unis et deux d’entre eux sont musulmans.

Les femmes, qui ont marqué l’histoire du pays, sont Debbie Mucarsel-Powell, Donna Shalala, Ilhan Omar et Rashida Tlaib.

Rashida Tlaib et Ilhan Omar sont les premières femmes musulmanes au Congrès.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici