Les USA se moquent de la France qui impose le masque tout en interdisant le voile intégral

Alors que la France est en plein déconfinement et impose le port du masque dans certaines situations, les USA en profitent pour se moquer. En effet, le Washington Post vient de comparer le port obligatoire du masque avec l’interdiction du voile intégral en France.

D’ailleurs, le quotidien américain n’hésite pas à parler d' »ironie ». Pour rappel, le port du masque est devenu obligatoire en France dans les transports en commun durant cette première période de déconfinement. Et ce, afin d’éviter une reprise de l’épidémie et une deuxième vague de contaminations.

Le voile intégral interdit mais le masque obligatoire

Le magazine américain a sauté sur l’occasion pour faire un rapprochement entre cette obligation et l’interdiction du port du voile intégral pour les femmes musulmanes.

Il explique que «de nombreux musulmans et défenseurs de la liberté religieuse» voient «une grande d’ironie» dans cette situation.

«Si vous êtes musulmane et que vous cachez votre visage pour des raisons religieuses, vous pouvez écoper d’une amende et d’un cours où l’on vous apprendra ce qu’est une bonne citoyenne. Mais si vous êtes un citoyen non-musulman, vous êtes encouragé et forcé en tant que « bon citoyen » à adopter des gestes-barrières pour protéger la communauté nationale.», explique au quotidien Fatima Khemilat, doctorante à l’Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence.

Et le Washington Post ne s’arrête pas là. Il cite également Olivier Roy, politologue et spécialiste de l’Islam qui explique :

«Ce n’est pas une hypocrisie, mais une schizophrénie à la fin. Si vous couvrez votre visage avec un voile intégral pour l’islam, ce n’est pas la République. Si vous vous couvrez le visage pour une raison qui n’a rien à voir avec l’islam, c’est acceptable.»

Enfin, rappelons que depuis le 11 mai, le port du masque est bien obligatoire dans les transports (dont les taxis et VTC), mais aussi dans les établissements scolaires, les salons de coiffure et certains magasins. Sous peine d’une amende de 135 euros.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici