Maltraitance personne agee

Une vidéo inhumaine montrant une personne âgée maltraitée par son employée de maison circule sur les réseaux sociaux et a été adaptée par l’Aj+ français.

On y voit une femme âgée seule assise sur un fauteuil qui supplie son employée de maison de l’emmener aux toilettes. L’employée s’amuse de la situation en laissant la dame âgée dans un état de souffrance et filme la scène.

« Je ne laisserai entrer personne. Elle vient à peine de sortir des toilettes. Fais-toi dessus. » s’exclame l’employée de maison.

« Tu sors ? Oui, je sors. » « On n’a que ça à faire d’aller aux toilettes. »

Cette scène filmée par l’employée égyptienne aurait été diffusée sur les réseaux sociaux le 22 février 2020, en violation totale de la vie privée de cette femme.

L’auteure de cette publication a été identifiée et sa mise en détention pour 4 jours a été ordonnée.

Selon le Ministère de la solidarité sociale, la dame âgée habite seule dans un appartement au Caire.

« Vas-y finis ton sandwich. » dit l’employée maison ironiquement alors que la dame âgée pleure de souffrance. « Elle se frappe la tête » conclut-elle d’un air moqueur.

Maltraitance sur les personnes âgées

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), on estime que 1 personne âgée sur 10 est confrontée chaque mois à la maltraitance. C’est sans doute une sous-estimation, seulement 1 cas de maltraitance sur 24 étant notifié parce que les personnes âgées craignent souvent de signaler les cas de mauvais traitements à la famille, aux amis, ou aux autorités.

Par conséquent, il est probable que les taux de prévalence soient sous-estimés.On estime que 1 personne âgée sur 10 est confrontée chaque mois à la maltraitance. C’est sans doute une sous-estimation, seulement 1 cas de maltraitance sur 24 étant notifié parce que les personnes âgées craignent souvent de signaler les cas de mauvais traitements à la famille, aux amis, ou aux autorités. Par conséquent, il est probable que les taux de prévalence soient sous-estimés.

Bien que les données rigoureuses soient limitées, une étude a fourni des estimations de la prévalence pour les types les plus courants de maltraitance dans les pays à revenu élevé ou intermédiaire:

  • abus financiers: 1,0 à 9,2%
  • violences psychologiques: 0,7 à 6,3% (sur la base de critères significatifs de seuil)
  • négligence: 0,2 à 5,5%.
  • violences physiques: 0,2 à 4,9%
  • violences sexuelles: 0,04 à 0,82%

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici