Vers un prolongement de l'état d'urgence sanitaire en France ?

Depuis le 24 mars, la France est en état d’urgence sanitaire face à l’épidémie du Covid-19. Et selon l’avant-projet de loi consulté par l’AFP, cet état d’urgence sera prolongé de deux mois.

Un prolongement de l’état d’urgence dès le 24 mai ?

Le Conseil des ministres se penche actuellement sur un projet de loi. Cette dernière pourrait prolonger l’état d’urgence sanitaire dès le 24 mai. L’examen au Sénat se fera ce lundi 4 mai. Il sera ensuite transmis à l’Assemblée nationale en vue d’une adoption définitive dans les jours qui suivront.

Comme l’avait déjà annoncé Emmanuel Macron précédemment, le 11 mai sera « une date importante » mais aucunement le retour « à une vie normale ».

Ainsi, la réouverture des écoles ne se fera pas de façon traditionnelle. A Paris par exemple, la réouverture des établissements sera réservée au « public prioritaire ». Notamment les élèves décrocheurs et les enfants de parents ayant certaines professions.

Le prolongement de l’état d’urgence est donc plus que possible. De plus, à 9 jours seulement du début du déconfinement, la question des masques pose toujours problème. Notamment la vente des masques en tissu dont le prix n’est pas plafonné. Certains modèles étant proposés entre 20 et 30 euros.

Le ministère de l’Économie a précisé :

« L’objectif est qu’une offre abondante de masques lavables et réutilisables à filtration garantie soit mise à disposition du public. A un coût de l’ordre de 20 à 30 centimes d’euros à l’usage.»

Rappelons que dès ce lundi, la grande distribution pourra elle aussi vendre des masques. Le ministre de l’Économie a ainsi précisé :

« La grande distribution s’investit dans la distribution de masques grand public. Ils ont aussi commandé des masques sanitaires comme c’est autorisé. En tenant compte des règles strictes de la réquisition qui effectivement s’appliquent. Ce sont des petits volumes.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici