Coronavirus - Donald Trump choisit un chercheur marocain pour développer le vaccin aux Etats-Unis

Donald Trump prévoit de nommer l’expert marocain Moncef Slaoui, l’ancien chef de la division des vaccins de GlaxoSmithKline afin de diriger l’opération de développement d’un vaccin contre le nouveau coronavirus avec Gustave Perna, un général américain, selon des sources de la Maison Blanche à l’agence américaine Bloomberg.

Le Dr Moncef Slaoui, 60 ans, supervisera d’une manière bénévole, l’initiative connue sous le nom d’Operation Warp Speed. L’annonce officielle de la décision plus tard dans la soirée de ce mercredi 13 mai, selon les mêmes sources.

Le projet de l’administration Trump vise à produire 300 millions de doses du vaccin Covid-19 d’ici la fin de l’année. 

« Des sociétés pharmaceutiques privées, des agences gouvernementales et l’armée américaine prendront part au programme pour tenter de réduire le temps de développement d’un vaccin à huit mois », indique Bloomberg. Moncef Slaoui servira de conseiller en chef du programme tandis que Perna travaillera en tant que chef de l’exploitation, a indiqué la même source.

 

Moncef Slaoui est docteur en immunologie, ancien directeur du comité de recherche et de développement mondial du géant pharmaceutique GSK, actuellement partenaire dans la société d’investissement en biotechnologie Medicxi et membre du conseil d’administration de 9 sociétés de biotechnologie.

Il a été directement impliqué dans la découverte de plusieurs vaccins, notamment ceux protégeant du paludisme, le rotavirus, le col de l’utérus, etc. La filiale de GSK, Galvani, qu’il préside encore malgré sa retraite du géant pharmaceutique, a été montée en association avec Google, et est spécialisée dans les bioelectronics, elle vient s’ajouter aux multiples instances internationales gérées ou co-dirigées par le savant marocain.

Un choix applaudi 

Jim Greenwood, président et chef de la direction de Bio, l’organisation de l’industrie biotechnologique, a déclaré que Slaoui était un excellent choix et quelqu’un qui a toujours défendu l’excellence scientifique.

« Au cours de sa longue carrière, il a démontré un fort engagement envers la santé publique, l’innovation et un partenariat public-privé qui sont essentiels pour établir les collaborations dont nous avons besoin pour apporter de nouveaux produits thérapeutiques, diagnostics et vaccins au peuple américain », a déclaré Greenwood dans un communiqué. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici