Coronavirus : Une carence en une vitamine favoriserait la mortalité des malades

Selon une étude menée par des scientifiques du Queen Elizabeth Hospital Foundation Trust et de l’Université d’Angleterre de l’Est, une carence en vitamine D serait dangereuse en cette période d’épidémie.

Une carence en vitamine D, source d’aggravation des symptômes

En effet, une carence en vitamine D, selon les résultats de cette étude, pourrait aggraver les symptômes du Covid-19 et provoquer la mort du malade.

Pour cette étude, des scientifiques ont comparé les statistiques concernant les niveaux de vitamine D dans 20 pays européens. En les comparant, ils ont découvert une corrélation entre une carence de cette vitamine et la mortalité du Coronavirus.

Pour rappel, la vitamine D, également appelée calciférol, intervient dans l’absorption du calcium et du phosphore par l’organisme. Pour être utilisable par ce dernier, la vitamine D a besoin de l’action des rayons ultraviolets du soleil. Elle est en effet modifiée au niveau de la peau par les UV. Un minimum d’exposition au soleil est ainsi nécessaire pour éviter toute carence.

Les personnes s’étant peu exposées au soleil pourraient donc avoir un manque de vitamine D.

Toutefois, cette étude présente quelques limites. Par exemple, on ne sait pas si les personnes présentant de hauts niveaux de vitamine D présentent d’autres caractéristiques les rendant moins vulnérables.

Mais il est à noter que de précédentes études avaient montré que les personnes possédant un taux élevé de vitamine D étaient moins vulnérables face à la grippe. Les scientifiques pensent donc que cette vitamine reste toujours très favorable pour le système immunitaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici