Mojtaba Abbasnezhad victime du crash en Iran envoie un message prémonitoire

Un passager de l’avion de ligne ukrainien qui s’est écrasé peu après son décollage de l’aéroport Imam Khomeini de Téhéran a demandé aux gens de lui pardonner ses erreurs passées dans un tweet quelques heures avant que l’avion ne s’enflamme.

Le passager de avion envoie un message prémonitoire

Mojtaba Abbasnezhad était doctorant et assistant d’enseignant à l’Université de Toronto au Canada comme l’indique sa page Linkedin.

« J’avais prédit qu’il y aurait une guerre juste avant mon vol. Si je meurs : Pardonnez-moi si vous avez vu du bon ou du mauvais [en moi] », a écrit le jeune iranien sur son compte Twitter.

 

من پیشبینی کرده بودم دم پروازم جنگ بشه 😄 اقا خوبی بدی دیدید حلال کنید

— sorush ab (@sorush_ab) 7 janvier 2020

Un compte Twitter sous le nom d’utilisateur sorush_ab utilise la même image que le Linkedin et possède également la mention « doctorant à l’Université de Toronto » dans la biographie du compte. Farnaz Fassihi du New York Times et la chaîne de télévision saoudienne Al Arabiya rapportent que le compte appartenait bien à la victime, bien qu’il n’ait pas inclus son nom.

Il faisait vraisemblablement référence aux attaques contre l’armée américaine et les forces de la coalition en Irak qui ont eu lieu quelques heures avant son vol. Mojtaba était un citoyen iranien qui aurait rendu visite à sa famille à Téhéran.

Le passager a envoyé deux autres tweets avant de se taire, l’un d’eux demandant s’il y avait eu des victimes des attaques iraniennes.

L’Iran reconnait avoir abattu l’avion

Les 176 personnes à bord du Boeing 737 ont été tuées lorsque l’avion s’est écrasé près de l’aéroport après que l’Iran ait tiré sur l’avion.

Des images de télévision ont montré des débris et des pièces de moteur qui couvaient éparpillés à travers un champ, et des secouristes avec des masques faciaux récupérant les corps des victimes.

Ce matin, le président Hassan Rohani a présenté ses excuses aux familles des victimes.

Il a annoncé sur Twitter que « l’enquête interne des forces armées a conclu que de manière regrettable des missiles lancés par erreur ont provoqué l’écrasement de l’avion ukrainien et la mort de 176 innocents ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici