Coronavirus : « Le pouvoir de police de l'État est très considérable

Le professeur émérite de Harvard Law, Alan Dershowitz, a rejoint mercredi « Tucker Carlson Tonight » pour discuter de la constitutionnalité de forcer les membres du public à se faire vacciner contre le coronavirus, si un vaccin devenait disponible.

L’animateur Tucker Carlson a commencé l’interview en reconnaissant l’argument selon lequel les gens « n’ont pas le droit de mettre en danger les autres, votre droit de frapper du bout du nez » avant de demander à Dershowitz si « le gouvernement a le droit de mettre en danger » les gens qui peuvent avoir une réaction indésirable à un vaccin en les forçant à le prendre.

« La Cour suprême a dit oui, et si l’affaire était portée devant la Cour suprême aujourd’hui, ils diraient oui, ce serait soit 9-0 ou 8-1 », a répondu Dershowitz. « Ce n’est pas une question discutable sur le plan constitutionnel. Écoutez, ils ont le droit de vous rédiger et de mettre votre vie en danger pour aider le pays. Le pouvoir de police de l’État est très considérable. »

Le professeur d’Harvard a ajouté qu’il était d’accord avec « l’argument moral » selon lequel personne ne devrait être soumis à un vaccin qui n’a pas été entièrement vérifié sur la possibilité qu’il pourrait aider d’autres personnes et a noté qu’il ne voudrait pas que les gens se soumettent à un vaccin à moins sécurité éprouvée.

« Si le vaccin est extrêmement sûr, alors l’État a le droit de vous dire de le prendre », a-t-il déclaré. « Les vaccins fonctionnent sur une théorie de l’inoculation de masse. Vous ne le prenez pas pour vous aider.

« S’il y avait un vaccin développé pour le cancer ou une maladie cardiaque », a ajouté Dershowitz, « vous et moi aurions évidemment le droit de dire non, nous avons le droit de mourir. »

L’éminent libertaire civil a déclaré que les personnes qui s’opposent à la vaccination pourraient plutôt être contraintes de se soumettre à une mise en application de la quarantaine avant de souligner que personne n’a le droit de « circuler dans la société sans être vacciné ».

1 COMMENTAIRE

  1. Je m’appelle Cyprienne Gueu, on m’a diagnostiqué le VIH en 2015 et depuis lors, ma vie a été bouleversée. J’ai même infecté le virus par mon mari, jusqu’à ce que je lise le témoignage d’une femme au sujet d’un guérisseur qui utilise des herbes pour soigner des maladies telles que le VIH, les verrues génitales, l’herpès, l’hépatite, le cancer du sein, etc. Et elle a laissé tomber son email, que je communiquais avec lui pour lui parler de mon problème, il m’a assuré qu’il pouvait me soigner et m’a dit tout ce que je devais faire, après quoi il m’a envoyé un médicament à base de plantes à Montréal, où habitait avec mon mari au Canada. Il a dit à mon mari et à moi-même de prendre le médicament pendant trois semaines, ce que nous avons fait religieusement. Maintenant que nous sommes complètement guéris, nous sommes maintenant séronégatifs pour le VIH. Même la semaine dernière, nous sommes allés à nouveau pour un test et tout était négatif, grâce au guérisseur Dr’Water qui nous a sauvé la vie. Et je conseillerai ceux d’entre vous qui ont besoin d’aide à propos de ce virus mortel, de contacter Dr’Water via son Whatsapp: +2349050205019 ou par courrier électronique: drwaterhivcurecentre@gmail.com
    Je crois qu’il peut vous aider aussi, merci.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît tapez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici